Lavrov: l'Europe hostile à l'idée de livrer des armes à Kiev

© REUTERS / Michael DalderRussian Foreign Minister Sergei Lavrov during the 51st Munich Security Conference
Russian Foreign Minister Sergei Lavrov during the 51st Munich Security Conference - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Dans des zones de conflit, les armes "tombent très vite entre de mauvaises mains", a rappelé le ministre russe.

La plupart des responsables politiques européens s'opposent à l'idée de fournir des armes aux autorités ukrainiennes, a déclaré dimanche à Munich le ministre russe des Affaires étrangères Sergueї Lavrov.

U.S. Secretary of State John Kerry talks with Ukrainian Prime Minister Arseniy Yatsenyuk during a meeting in Kiev - Sputnik Afrique
Kerry: Obama étudie la possibilité de livrer des armes létales à Kiev
"L'écrasante majorité, pour ne pas dire l'ensemble, des hommes politiques européens estiment que c'est une mauvaise idée qui ne ferait qu'attiser la profonde crise qui règne en Ukraine", a indiqué le chef de la diplomatie russe aux journalistes en marge de la Conférence de Munich sur la sécurité.

Selon lui, il y a dans le monde des exemples qui démontrent clairement comment les armes qui arrivent dans une zone de conflit "tombent très vite entre de mauvaises mains".

Vendredi 6 février, la conseillère du président américain à la sécurité nationale Susan Rice a fait savoir que les Etats-Unis examinaient la possibilité d'apporter une assistance militaire directe aux autorités de Kiev qui peinent à réprimer la révolte militarisée dans le sud-est du pays. Moscou a pour sa part met Washington en garde contre d'éventuelles livraisons d'armes en Ukraine.

Plus tôt dans la semaine, le Wall Street Journal a rapporté que l'administration américaine pourrait fournir à Kiev des lance-missiles antichars portables Javelin, ainsi que des armes légères et des munitions.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала