Ukraine/est: 718 personnes tuées pendant le cessez-le-feu (HCDH)

S'abonnerTelegram
718 personnes ont été tuées dans l'est de l'Ukraine depuis la proclamation du cessez-le-feu le 5 septembre dernier, a annoncé jeudi à Genève la mission de suivi du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH).

718 personnes ont été tuées dans l'est de l'Ukraine depuis la proclamation du cessez-le-feu le 5 septembre dernier, a annoncé jeudi à Genève la mission de suivi du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH).

"718 personnes ont péri dans la période comprise entre la proclamation du cessez-le-feu le 6 septembre et le 31 octobre. Au moins 84 femmes ont été tuées lors de bombardements disproportionnés dans la région de Donetsk", lit-on dans le 7e rapport de la mission. 

Selon le rapport, "le nombre d'enfants tués dans les régions de Donetsk et de Lougansk a augmenté de 28%, de 28 à 36 décès, du 9 au 28 octobre, alors que le nombre d'enfants blessés a augmenté de 82%, de 56 à 102".

Kiev a lancé le 15 avril dernier une opération dite antiterroriste en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le Donbass suite au renversement du régime du président Viktor Ianoukovitch. Le 5 septembre, les autorités de Kiev ont signé à Minsk un accord de cessez-le-feu avec les républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk. Les deux parties s'accusent mutuellement de violer le cessez-le-feu.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала