L'Iran teste un drone de combat de fabrication nationale

S'abonnerTelegram
L'Iran a testé avec succès un drone de combat conçu sur la base d'un drone-espion américain RQ-170 saisi en 2011, a rapporté l'agence IRNA se référant au général de brigade iranien Amir-Ali Khajizade, le chef de la division aérienne des Gardiens de la Révolution.

L'Iran a testé avec succès un drone de combat conçu sur la base d'un drone-espion américain RQ-170 saisi en 2011, a rapporté lundi l'agence IRNA se référant au général de brigade iranien Amir-Ali Khajizade, le chef de la division aérienne des Gardiens de la Révolution.

Les spécialistes iraniens ont antérieurement présenté le drone de fabrication nationale lors d'un salon d'armement à Téhéran. Selon un représentant des forces aérospatiales iraniennes, les ingénieurs et techniciens du pays ont réussi à copier des informations importantes stockées sur le disque dur de l'engin américain ce qui a notamment permis de mieux protéger sa réplique iranienne contre les radars.

D'après l'agence FarsNews, le drone iranien est capable d'effectuer des missions de reconnaissance, mais aussi de combat.

L'Iran pris le contrôle d'un drone-espion américain RQ-170 début décembre 2011, alors que cet avion sans pilote, long de 4,6 m et d'une envergure d'environ 26 m, survolait le territoire iranien près de la ville de Tabas (nord-est). Par la suite, les autorités iraniennes ont montré une vidéo représentant le drone pratiquement intact. Selon Téhéran, ses experts ont piraté le système informatique du drone pour le forcer de se poser dans un désert.

Washington a d'abord démenti ces informations, avant d'exiger de restituer le drone, ce que Téhéran a refusé de faire.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала