Gaz: l'UE reste le marché N°1 de Gazprom

© RIA Novosti . Mikhail Mokrushin / Accéder à la base multimédiaAlexeï Miller, PDG du Gazprom
Alexeï Miller, PDG du Gazprom - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Malgré les divergences entre l'UE et la Russie sur la crise en Ukraine et les sanctions décrétées par Bruxelles contre Moscou, Gazprom considère toujours l'Europe comme son marché numéro un, a indiqué vendredi le PDG du groupe Alexeï Miller.

Malgré les divergences entre l'UE et la Russie sur la crise en Ukraine et les sanctions décrétées par Bruxelles contre Moscou, Gazprom considère toujours l'Europe comme son marché numéro un, a indiqué vendredi le PDG du groupe Alexeï Miller.

"Pour nous, l'Europe est le marché numéro un, et pour l'Europe, nous sommes le fournisseur numéro un", a déclaré M. Miller lors du Forum international d'investissement qui se déroule du 18 au 21 septembre à Sotchi (sud de la Russie).

Les experts européens ont ressenti de l'inquiétude au sujet d'un tournant éventuel de la Russie vers l'Orient suite à la signature d'un méga-contrat de 400 milliards de dollars entre Gazprom et la  China National Petroleum Corporation (CNPC). Ce contrat prévoit la livraison de 38 milliards de mètres cube de gaz à la Chine pendant 30 ans. Fourni par des gisements de la Sibérie orientale, ce gaz sera acheminé par une ramification du gazoduc Force de la Sibérie.

Moscou a souligné à plusieurs reprises que les nouveaux contrats signés avec les pays asiatiques n'empêcheraient pas la Russie de poursuivre sa coopération avec l'Union européenne.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала