Ukraine: les appels à la paix ne suffisent plus (Moscou)

S'abonnerTelegram
Les appels à la paix ne suffisent plus pour résoudre le conflit ukrainien, il faut respecter les ententes entre les belligérants, a indiqué mardi le chef de la diplomatie russe en commentant la déclaration du secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon selon laquelle la force armée n'était pas en mesure de régler la crise en Ukraine.

Les appels à la paix ne suffisent plus pour résoudre le conflit ukrainien, il faut respecter les ententes entre les belligérants, a indiqué mardi le chef de la diplomatie russe en commentant la déclaration du secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon selon laquelle la force armée n'était pas en mesure de régler la crise en Ukraine.

"Nul besoin d'avoir une illumination divine ni de se livrer à une analyse approfondie pour conclure à l'inefficacité des tentatives de régler militairement le conflit en Ukraine - comme d'ailleurs tout autre conflit - et pour constater que le règlement politique n'a pas d'alternative", a déclaré M.Lavrov lors d'une conférence de presse à Moscou.

Selon le ministre, les appels à la paix "ne suffisent plus, il faut assurer le respect des ententes".

"De telles ententes ont été conclues à plusieurs reprises depuis la signature, le 21 février, d'un accord entre l'opposition et le président ukrainien de l'époque. Signé en présence des ministres des Affaires étrangères de l'Allemagne, de la France et de la Pologne, ce document spécifiait au premier chapitre l'engagement des parties de former un gouvernement d'unité nationale", a rappelé M. Lavrov.

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a fait savoir lundi qu'il n'existait pas de solution militaire à la crise ukrainienne et qu'un "dialogue politique pour une solution politique était le chemin le plus sûr".

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала