La Russie a le droit de se défendre (Poutine)

S'abonnerTelegram
La sécurité nationale de la Russie est une priorité et Moscou fera ce qu'il juge nécessaire pour la garantir, a déclaré le président russe Vladimir Poutine lors d'une réunion avec les fractions politiques de la Douma.

La sécurité nationale de la Russie est une priorité et Moscou fera ce qu'il juge nécessaire pour la garantir, a déclaré le président russe Vladimir Poutine lors d'une réunion avec les fractions politiques de la Douma. 

"Les Etats-Unis se sont retirés du Traité de réduction des armes stratégiques (START) et l'affaire est close. Ils l'ont motivé par des raisons de sécurité nationale. Nous ferons de même lorsque nous le jugerons indispensable et profitable à nos intérêts", a expliqué le président russe.   

La Russie et les Etats-Unis ont signé trois Traités de réduction des armes stratégiques offensives (START) en 1991, en 1993 et en 2010.  

En 2002, les Etats-Unis se sont retirés du Traité de 1972 sur la Défense antimissile, en l'absence duquel le Traité START-2 perdait tout son sens. 

En application du dernier traité, signé en avril 2010 à Prague, la Russie et les Etats-Unis échangent des données sur les quantités et sur le déploiement des forces nucléaires stratégiques le 1er mars et le 1er septembre de chaque année, et organisent des inspections réciproques des installations nucléaires depuis le 6 avril 2011. 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала