Sanctions: l'Occident a déclaré une "guerre froide" (Douma)

S'abonnerTelegram
En décrétant des sanctions contre la Russie, l'Occident a de fait déclaré une "guerre froide" et a bafoué les règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), estime le vice-président de la Douma (chambre basse du parlement russe) Sergueï Neverov.

En décrétant des sanctions contre la Russie, l'Occident a de fait déclaré une "guerre froide" et a bafoué les règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), estime le vice-président de la Douma (chambre basse du parlement russe) Sergueï Neverov. 

"En réalité, une guerre froide a été déclarée. Elle se traduit sous forme de ces sanctions inventées de toutes pièces", a indiqué l'homme politique russe sur les ondes de la chaîne Rossia 24. 

Avec ces sanctions, les Etats-Unis ont provoqué une concurrence malhonnête. 

"Aujourd'hui, les Etats-Unis et (…) l'Europe ont méprisé l'OMC et les résolutions de cette dernière. En introduisant ce genre de mesures, ils ont appliqué une politique de protectionnisme à certains secteurs de leur économie. De l'autre côté, les Etats-Unis se moquent du fait que ceci se répercute sur l'Europe et que beaucoup d'entreprises et de citoyens européens risquent d'être aussi ou même plus affectés que la Russie", a conclu le parlementaire. 

Mardi soir, l'UE a décrété de nouvelles sanctions à l'encontre de la Russie sur fond de crise ukrainienne. Initiées par la Commission européenne, les sanctions en question frapperont plusieurs domaines de l'économie russe: accès aux marchés financiers, ventes d'armes, technologies sensibles dans le domaine de l'énergie et produits à double usage. Rendues publiques le 31 juillet, les sanctions entreront en vigueur le 1er août.   

Le jour même Washington a décrété un nouveau train de sanctions contre Moscou.  

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала