Israël/Gaza: Netanyahu critique l'appel au cessez-le-feu immédiat (médias)

S'abonnerTelegram
Benjamin Netanyahu a critiqué le Conseil de sécurité de l'Onu qui avait appelé au cessez-le-feu immédiat et sans condition préalable dans la bande de Gaza, annoncent lundi les médias locaux.

Benjamin Netanyahu a critiqué le Conseil de sécurité de l'Onu qui avait appelé au cessez-le-feu immédiat et sans condition préalable dans la bande de Gaza, annoncent lundi les médias locaux.

"La déclaration du président du Conseil de sécurité tient compte de besoins de l'organisation des terroristes-assassins qui attaquent les Israéliens et ne reflète pas les intérêts d'Israël en matière de sécurité. Elle n'exige pas la démilitarisation de la bande de Gaza conformément aux ententes préliminaires avec les Palestiniens", selon le premier ministre.

Selon lui, la déclaration a omis de mentionner les faits de l'usage par les terroristes de la population civile de Gaza en qualité de "boucliers humains" ainsi que de sites de l'Onu pour attaquer Israël.

"Israël a trois fois accepté les propositions de l'Onu de faire des trêves humanitaires. A chaque fois le Hamas a violé le cessez-le-feu. Les terroristes du Hamas continuent de tirer les roquettes sur Israël, même à cette heure", a déclaré le premier ministre israélien lors d'un entretien téléphonique avec le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon.

Le chef du gouvernement israélien a ajouté que les troupes israéliennes se trouvant à Gaza continueraient de détruire des tunnels souterrains construits par les terroristes pour s'infiltrer en Israël.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала