L'agence Rossiya Segodnya présente son exposition "Fratricide: une chronique en images"

© Sputnik . Andrei Stenin / Accéder à la base multimédiaL'agence Rossiya Segodnya présente son exposition "Fratricide: une chronique en images"
L'agence Rossiya Segodnya présente son exposition Fratricide: une chronique en images - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
L'agence Rossiya Segodnya va bientôt lancer son exposition photo "Fratricide: une chronique en images", qui évoque les victimes civiles du conflit armé en Ukraine. L'exposition se déroulera du 10 au 25 juillet à la Maison centrale des journalistes de Moscou (8a, boulevard Nikitski).

L'agence Rossiya Segodnya va bientôt lancer son exposition photo "Fratricide: une chronique en images", qui évoque les victimes civiles du conflit armé en Ukraine. L'exposition se déroulera du 10 au 25 juillet à la Maison centrale des journalistes de Moscou (8a, boulevard Nikitski).

© Sputnik . Valery Melnikov / Accéder à la base multimédiaUne habitante du village de Louganskaïa victime des frappes aériennes de l'armée ukrainienne
Une habitante du village de Louganskaïa victime des frappes aériennes de l'armée ukrainienne - Sputnik Afrique
Une habitante du village de Louganskaïa victime des frappes aériennes de l'armée ukrainienne

L'exposition dévoilera 50 photos exclusives prises par les correspondants de l'agence Rossiya Segodnya dans les zones de conflit en Ukraine, dans les communes du sud-est du pays. Ces photos de reportage inédites décrivent avec honnêteté et sincérité les souffrances de la population, dont la vie est mise à l'épreuve par la guerre civile.

© Sputnik . Valery Melnikov / Accéder à la base multimédiaUn chien sauvé dans un incendie provoqué par une frappe aérienne ukrainienne contre le village Louganskaïa
Un chien sauvé dans un incendie provoqué par une frappe aérienne ukrainienne contre le village Louganskaïa - Sputnik Afrique
Un chien sauvé dans un incendie provoqué par une frappe aérienne ukrainienne contre le village Louganskaïa

"Nous voulons montrer les horreurs de la guerre fratricide qui se poursuit en Ukraine. C'est un projet contre la guerre. Le but est de mettre un terme à ce conflit au cœur de l'Europe", a déclaré le directeur général de l'agence Rossiya Segodnya Dmitri Kisselev.

"La photo est la source d'information la plus honnête et impartiale, compréhensible aux quatre coins du monde. L'exposition montrera que la peine, les souffrances, les privations et les morts suite aux frappes aériennes, aux tirs d'artillerie ou une balle perdue sont tout aussi tragiques et contre nature qu'est insensée et horrible la guerre civile pour le pays et ses habitants".

© RIA Novosti . Andrei Stenin / Accéder à la base multimédiaUne habitante du village Semionovka se réfugie dans sa cave lors des tirs d'artillerie ukrainienne
Une habitante du village Semionovka se réfugie dans sa cave lors des tirs d'artillerie ukrainienne - Sputnik Afrique
Une habitante du village Semionovka se réfugie dans sa cave lors des tirs d'artillerie ukrainienne

Grâce à ces clichés, les visiteurs de l'exposition approcheront du quotidien des habitants des villes et villages du Donbass, des régions de Donetsk et de Lougansk. L'exposition ne présentera pas de photos de soldats, de matériel militaire ou d'opérations armées – uniquement une image éloquente des conséquences pour la vie des habitants et des réfugiés ukrainiens.

© Sputnik . Andrei Stenin / Accéder à la base multimédiaLes habitants de Slaviansk évacuent leurs enfants.
Les habitants de Slaviansk évacuent leurs enfants. - Sputnik Afrique
Les habitants de Slaviansk évacuent leurs enfants.

Les autorités ukrainiennes mènent depuis avril une opération spéciale dans l'est du pays afin de réprimer le mouvement de protestation survenu après le coup d'État du 23 février. Les partisans de l'indépendance ont lancé des manifestations, contre lesquelles le gouvernement de Kiev a lancé l'aviation, du matériel blindé et de l'artillerie lourde. Moscou y voit une opération punitive, qui a déjà fait de nombreuses victimes des deux côtés, y compris civiles, et appelle Kiev à la stopper immédiatement.

Cette exposition est soutenue par les médias vesti.ru, la chaîne Moskva 24, RT, le site jourdom.ru et le site d'information et d'analyse Ukraina.ru.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала