Palestine: accord Fatah-Hamas sur la candidature du premier ministre

S'abonnerTelegram
Le gouvernement d'union nationale de la Palestine, résultat de la réconciliation des mouvements rivaux Fatah et Hamas, sera dirigé par l'actuel premier ministre de l'Autorité palestinienne Rami Hamdallah, a annoncé le chef du groupe de négociateurs du Fatah Azzam al-Ahmad.

Le gouvernement d'union nationale de la Palestine, résultat de la réconciliation des mouvements rivaux Fatah et Hamas, sera dirigé par l'actuel premier ministre de l'Autorité palestinienne Rami Hamdallah, a annoncé mardi le chef du groupe de négociateurs du Fatah Azzam al-Ahmad.

"M.Hamdallah dirigera le nouveau gouvernement. Il n'y a pas de divergences sur ce point", a déclaré M.al-Ahmad devant les journalistes à Gaza.

Et de préciser que le Fatah et le Hamas avaient convenu de former un gouvernement de technocrates d'unité nationale et envisageaient de fixer sous peu une date pour la tenue des élections législatives et présidentielle.

Selon M.al-Ahmad, le nouveau gouvernement palestinien qui sera mis en place très bientôt comprendra un premier ministre et 15 ministres technocrates, qui ne sont politiquement affiliées ni au Fatah ni au Hamas.

Après un conflit de sept ans, le Hamas qui contrôle la bande de Gaza et le Fatah, dont le pouvoir est limité à la Cisjordanie, ont annoncé le 23 avril dernier qu'ils mettraient en œuvre les accords de réconciliation conclus au Caire en 2011 et au Qatar en 2012. Israël a réagi en suspendant les négociations de paix avec les Palestiniens et en menaçant d'adopter des sanctions économiques.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала