La Corée du sud teste son premier missile balistique

S'abonnerTelegram
La Corée du sud a effectué en mars un test réussi de son premier missile balistique capable d'atteindre n'importe quelle région de la Corée du Nord, a annoncé vendredi l'agence Yonhap, citant une source au ministère sud-coréen de la Défense.

La Corée du sud a effectué en mars un test réussi de son premier missile balistique capable d'atteindre n'importe quelle région de la Corée du Nord, a annoncé vendredi l'agence Yonhap, citant une source au ministère sud-coréen de la Défense.

"Le missile a frappé la cible avec une grande précision", a indiqué l'agence.

Ce test, qui a réuni des militaires haut placés, dont le ministre de la Défense Kim Kwan-jin, s'est déroulé le 23 mars dans le nord-est du pays, à 100 km de Séoul. Il s'agissait d'un missile ayant une portée de 500 km et une charge d'une tonne. Cette puissance suffirait à détruire toutes les cibles stratégiques en Corée du Nord, y compris les abris souterrains et les silos de missiles.

La production en série de cette arme débutera l'année prochaine.

A l'heure actuelle, la Corée du sud produit des missiles d'une portée de 180 km (Hyunmu-1) et de 300 km (Hyunmu-2), ces portées étant définies dans un accord signé avec les Etats-Unis. Cependant, selon le quotidien sud-coréen The Chosun Ilbo, une directive adoptée en octobre 2012 autorise Séoul à construire des missiles ayant une portée maximale de 800 km.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала