Centrafrique: la France lance la 3e phase de l'opération Sangaris

© AP Photo / Jerome DelayThe streets of downtown Bangui
The streets of downtown Bangui - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
La troisième phase de l'opération militaire française Sangaris a commencé cette semaine dans l'est de la Centrafrique, ont rapporté jeudi les médias français se référant au chef de l'opération Francisco Soriano.

La troisième phase de l'opération militaire française Sangaris a commencé cette semaine dans l'est de la Centrafrique, ont rapporté jeudi les médias français se référant au chef de l'opération Francisco Soriano.

"La troisième phase a débuté cette semaine, nous avons commencé à nous déployer dans l'Est de la Centrafrique. L'objectif est de restaurer l'autorité de l'Etat, de mettre fin aux agissements des bandes armées et de les désarmer", a indiqué le général Soriano cité par AFP. 

La première phase était appelée à garantir la sécurité de la capitale Bangui et à assurer le fonctionnement des forces africaines de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (Misca).

Pendant la deuxième phase, les troupes françaises ont été transférées dans la partie occidentale du pays avec pour mission de sécuriser l'axe Cameroun-Bangui nécessaire pour la relance économique du pays.

En janvier 2013, les autorités de la République centrafricaine et les représentants de l'opposition ont signé un accord de paix. Cependant, en mars de la même année, les rebelles de la coalition Séléka se sont emparés de la capitale du pays. Le chef de l'Etat François Bozizé s'est réfugié à l'étranger, tandis que le leader de la rébellion Michel Djotodia s'est autoproclamé président. Depuis, le pays est le théâtre d'affrontements armés entre les partisans et les adversaires du nouveau pouvoir.

La situation en Centrafrique s'est aggravée début décembre 2013, suite aux affrontements opposant les combattants essentiellement musulmans de la coalition Séléka aux chrétiens. Selon l'ONU, le conflit a déjà fait plus d'un millier de morts et près d'un million de personnes ont quitté leurs foyers.
A l'heure actuelle, environ 2.000 militaires français et presque 6.000 soldats de la paix africains se trouvent dans ce pays conformément à une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала