Sanctions de l'UE contre la Russie: "effet boomerang" inévitable (expert)

S'abonnerTelegram
Des sanctions économiques de l'Union européenne contre la Russie auraient inévitablement un "effet boomerang", en remettant en cause l'équilibre énergétique, la stabilité du système bancaire et de la monnaie unique en Europe, a prévenu Sergueï Glaziev, conseillé du président russe.

Des sanctions économiques de l'Union européenne contre la Russie auraient inévitablement un "effet boomerang", en remettant en cause l'équilibre énergétique, la stabilité du système bancaire et de la monnaie unique en Europe, a prévenu vendredi Sergueï Glaziev, conseillé du président russe.

"On ne peut que s'étonner de l'irréflexion avec laquelle les politiques européens se montrent prêts à adhérer à des sanctions parfaitement infondées. L'économie de l'Europe en subirait un préjudice énorme suite à un effet boomerang alors qu'il ne s'agit pas seulement d'un déséquilibre énergétique, mais aussi d'une déstabilisation monstrueuse du système bancaire", a indiqué Glaziev lors d'un forum économique des pays membres de la Communauté des Etats indépendants (CEI).

La détérioration des relations entre la Russie d'une part, et les Etats-Unis et l'Union européenne de l'autre, a suivi le coup d'Etat en Ukraine et la décision d'organiser un référendum sur l'indépendance de la Crimée. Les pays occidentaux estiment que le référendum prévu le 16 mars est illégitime et soutiennent les nouvelles autorités de Kiev.

La semaine dernière, le président du Conseil européen Herman Van Rompuy a déclaré à l'issue d'un sommet extraordinaire de l'UE que Bruxelles pourrait décréter des interdictions de visas et des gels d'avoirs contre des responsables russes si Moscou et Kiev n'engageaient pas un dialogue susceptible de déboucher sur des résultats positifs. Le chef de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier a pour sa part indiqué que des sanctions pourraient être appliquées à partir de 17 mars si d'ici là Moscou ne changeait pas de position sur l'Ukraine.

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a suspendu le processus d'adhésion de la Russie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала