L'OTAN intensifie l'espionnage à la frontière biélorusse (OTSC)

S'abonnerTelegram
Les pays de l'OTAN ont intensifié leurs activités d'espionnage près des frontières biélorusses, a annoncé jeudi à Moscou Nikolaï Bordiouja, secrétaire général de l'Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC).

Les pays de l'OTAN ont intensifié leurs activités d'espionnage près des frontières biélorusses, a annoncé jeudi à Moscou Nikolaï Bordiouja, secrétaire général de l'Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC).

"Nous ne pouvons pas rester indifférents face au renforcement du groupe aérien de l'OTAN près des frontières biélorusses. Nous avons enregistré une intensification des activités de renseignement dans cette région", a indiqué M.Bordiouja.

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a antérieurement déclaré que Minsk inviterait Moscou à déployer de 12 à 15 avions supplémentaires sur le sol biélorusse suite au renforcement du groupe aérien de l'OTAN près de la Biélorussie. Selon le président Loukachenko, les chasseurs russes devront patrouiller l'espace aérien du pays.

Les médias internationaux ont rapporté mercredi que deux avions dotés de radars AWACS de l'OTAN s'étaient mis à patrouiller dans l'espace aérien de la Pologne et de la Roumanie. Les avions ont quitté mercredi matin leurs bases de Geilenkirchen, en Allemagne, et de Waddington, en Grande-Bretagne. Jay Janzen, porte-parole de l'Alliance, a déclaré que les avions ne sortiraient pas de l'espace aérien des pays membres de l'Alliance et ne franchiraient pas les frontières de l'Ukraine et de la Russie.

Créée en 2002, l'Organisation du traité de sécurité collective, parfois qualifiée d'"OTAN russe", est une organisation politico-militaire qui regroupe l'Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizstan, la Russie et le Tadjikistan.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала