Corée du Nord: exécution de la famille de l'oncle de Kim (agence)

© Flickr / (stephan)Флаг КНДР
Флаг КНДР - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Tous les membres de la famille de Jang Song-thaek, oncle et mentor du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un exécuté le 12 décembre dernier, ont été mis à mort, écrit dimanche l'agence sud-coréenne Yonhap, se référant à plusieurs sources.

Tous les membres de la famille de Jang Song-thaek, oncle et mentor du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un exécuté le 12 décembre dernier, ont été mis à mort, écrit dimanche l'agence sud-coréenne Yonhap, se référant à plusieurs sources. 

"Sur ordre du chef suprême de la Corée du Nord, Kim Jong-un, tous les membres de la famille de Jang Song-thaek, y compris des bébés, ont été exécutés en masse", informe une source renseignée, citée par l'agence. 

Selon la source, Jang Kye-sun, la sœur aînée de Jang Song-thaek, son époux Jon Yong-jin, le neveu de Jang Son-thaek, Jang Yong-chol, et les deux fils de ce dernier âgés de vingt ans ont été tous convoqués au début de décembre 2013 à Pyongyang, puis exécutés.  

D'après une autre source, certains d'entre eux ont été fusillés devant leurs voisins. Les proches par alliance de l'ancien numéro deux nord-coréen, dont l'épouse de Jang Yong-chol, ont été épargnés de ce sort et envoyés dans des camps situés dans des régions reculées du pays.

Le 13 décembre, l'Agence télégraphique centrale de Corée (KCNA) a annoncé que le chef du "conseil de régence" auprès du jeune Kim Jong-un, le général Jang Song-thaek, considéré comme le numéro deux du régime communiste, avait été exécuté pour "avoir fomenté un coup d'Etat militaire".

Le journal sud-coréen Chosun Ilbo a alors rapporté que sept autres hauts responsables nord-coréens avaient été exécutés le jour même de la mise à mort de Jang Song-thaek. 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала