L'Ukraine ne sera pas évoquée lors du sommet Russie-UE (diplomate russe)

S'abonnerTelegram
Moscou et Bruxelles n'envisagent pas d'évoquer la situation en Ukraine ni d'arrêter une position commune sur les événements à Kiev lors du sommet Russie-UE prévu le 28 janvier, a déclaré mercredi l'ambassadeur russe auprès de l'UE, Vladimir Tchijov.

Moscou et Bruxelles n'envisagent pas d'évoquer la situation en Ukraine ni d'arrêter une position commune sur les événements à Kiev lors du sommet Russie-UE prévu le 28 janvier, a déclaré mercredi l'ambassadeur russe auprès de l'UE, Vladimir Tchijov.

"Nous ne projetons pas de parler de l'Ukraine ni d'adopter de décisions concernant ce pays", a annoncé M. Tchijov aux journalistes, soulignant qu'il n'était pas bon de décider "dans le dos des Ukrainiens".

Le diplomate a dans le même temps qualifié d'inacceptable le comportement de certains pays qui ont exigé que l'Ukraine annule les récents amendements apportés à sa législation pénale.

"Les lois ukrainiennes sont des lois ukrainiennes. Elles peuvent plaire ou non, mais elles sont promulguées par une voie démocratique et doivent donc être respectées. Et quand, au lendemain de l'adoption d'une loi, un gouvernement étranger exige qu'elle soit abolie, cela serait jugé inadmissible par tout pays qui se respecte", a indiqué M. Tchijov.

La Rada Suprême (parlement monocaméral ukrainien) a adopté le 16 janvier une série de textes modifiant la législation pénale du pays. Il s'agit notamment de durcir les peines pour les manifestants ayant commis des infractions lors des rassemblements publics.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала