Centrafrique: les affrontements font 400 morts (médias)

S'abonnerTelegram
Les affrontements qui se déroulent depuis jeudi dans la capitale centrafricaine Bangui entre les combattants de la coalition Séléka et leurs adversaires ont fait près de 400 morts, rapportent dimanche les médias européens citant l'antenne locale de la Croix-Rouge.

Les affrontements qui se déroulent depuis jeudi dans la capitale centrafricaine Bangui entre les combattants de la coalition Séléka et leurs adversaires ont fait près de 400 morts, rapportent dimanche les médias européens citant l'antenne locale de la Croix-Rouge.

Les accrochages ont débuté dans la nuit du 4 au 5 décembre. Jeudi, le Conseil de sécurité de l'Onu a autorisé l'envoi de 3.600 soldats africains appuyés par 1.200 militaires français en République centrafricaine en vue de sécuriser le pays et protéger les civils. Samedi soir, la France a décidé de porter son contingent militaire en Centrafrique à 1.600 personnes.

En janvier dernier, les autorités de la République centrafricaine et les représentants de l'opposition ont signé un accord de paix. Cependant, en mars, les rebelles de la coalition Séléka se sont emparés de la capitale du pays. Le chef de l'Etat François Bozizé s'est réfugié à l'étranger, alors que le leader de la rébellion Michel Djotodia s'est autoproclamé président. Depuis, le pays est le théâtre d'affrontements armés entre les partisans et les adversaires du nouveau pouvoir.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала