Ukraine: pas de libre-échange avec l'UE en cas d'adhésion à l'Union douanière

S'abonnerTelegram
L'Ukraine ne pourra pas créer une zone de libre-échange avec l'Union européenne, si elle adhère à l'Union douanière (Biélorussie-Kazakhstan-Russie), a déclaré à Kiev Peter Balazs, chef adjoint de la Direction générale du commerce de la Commission européenne.

L'Ukraine ne pourra pas créer une zone de libre-échange avec l'Union européenne, si elle adhère à l'Union douanière (Biélorussie-Kazakhstan-Russie), a déclaré mardi à Kiev Peter Balazs, chef adjoint de la Direction générale du commerce de la Commission européenne.

"Si un pays adhère à l'Union douanière, il ne peut plus mener une politique commerciale souveraine (…). Si l'Ukraine suit l'exemple de l'Arménie et adhère à l'Union douanière, elle ne pourra plus avoir de relations commerciales libres avec l'UE ou avec d'autres pays", a indiqué M.Balazs lors d'une réunion de l'association européenne "Accord d'association avec l'UE: aspects pratiques pour les milieux d'affaires".

Par contre, si Kiev signe l'accord d'association avec l'Union européenne, elle ne sera pas obligée de limiter son potentiel commercial et sera libre de collaborer avec d'autres partenaires, selon lui.

La Russie ne devrait pas craindre la hausse des importations de produits bon marché d'origine européenne via l'Ukraine après la création de la zone de libre-échange Ukraine-UE, d'après M.Balazs. "Les produits européens importés par l'Ukraine ne peuvent pas être réexportés vers la Russie, puisqu'il y a un contrôle douanier spécial à la  frontière ukraino-russe", a-t-il ajouté.

L'Ukraine envisage de signer fin novembre l'accord d'association avec l'UE prévoyant la création d'une zone de libre-échange. La Russie, qui s'attend à une hausse des importations de produits bon marché européens par le territoire ukrainien, a déjà déclaré qu'elle serait obligée de prendre des mesures de protection, entraînant un risque de fermeture du marché russe pour les produits ukrainiens. Dans le même temps, les trois pays membres de l'Union douanière invitent l'Ukraine à rejoindre cette organisation où Kiev a déjà le statut d'observateur.

Toutefois, l'Ukraine dit qu'elle n'est pas prête à devenir un membre à part entière de l'Union douanière. Le premier ministre russe Dmitri Medvedev a récemment indiqué qu'il n'y a aucune chance que l'Ukraine adhère à l'Union douanière en cas d'association avec l'UE.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала