Iran-USA: Obama testera la volonté de dialogue de Rohani

S'abonnerTelegram
Les Etats-Unis mettront à l'épreuve la volonté du nouveau président iranien Hassan Rohani de mener un dialogue ouvert avec Washington, a déclaré le président américain Barack Obama.

Les Etats-Unis mettront à l'épreuve la volonté du nouveau président iranien Hassan Rohani de mener un dialogue ouvert avec Washington, a déclaré le président américain Barack Obama. 

"Certains signes montrent que le nouveau président [iranien Hassan] Rohani est disposé à un dialogue avec l'Occident et les Etats-Unis, un cas sans précédent. Nous devons dès lors vérifier ce fait", a déclaré le président dans une interview à la chaîne hispanophone Telemundo.

"Actuellement, il y a de la place pour la diplomatie. J'espère que les Iraniens ne rateront pas cette opportunité", a ajouté le dirigeant américain.   

Dimanche, le président Obama a annoncé avoir échangé de missives avec son homologue iranien et qu'il souhaitait profiter du potentiel de Téhéran pour stabiliser la situation en Syrie. 
Lundi, le quotidien britannique Guardian a rapporté que la correspondance en question datait du début septembre. Le journal a ensuite supposé qu'une rencontre entre les dirigeants des deux pays, la première depuis 1979, pourrait avoir lieu en marge de l'Assemblée générale de l'Onu qui s'est ouverte le 17 septembre. 

Téhéran a toutefois démenti ces affirmations, précisant qu'aucun entretien avec les officiels américains n'était programmé. 

Washington et Téhéran ont rompu leurs relations diplomatiques le 7 avril 1980, après la victoire de la Révolution islamique. 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала