Syrie: Pékin refuse la "guerre"

© Sputnik . Andrei Stenin / Accéder à la base multimédiaSyrie, Homs
Syrie, Homs - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
La Chine est persuadée que le conflit syrien n'a pas de solution militaire, et qu'une solution politique est la seule voie possible pour désamorcer la crise en Syrie, a indiqué à Saint-Pétersbourg le porte-parole de la diplomatie chinoise Qin Gang.

La Chine est persuadée que le conflit syrien n'a pas de solution militaire, et qu'une solution politique est la seule voie possible pour désamorcer la crise en Syrie, a indiqué jeudi à Saint-Pétersbourg le porte-parole de la diplomatie chinoise Qin Gang.

"La guerre n'est pas un moyen de régler le conflit en Syrie, la voie politique est la seule possible", a déclaré M.Qin au premier jour du sommet du G20 de Saint-Pétersbourg.

Et d'ajouter que l'Onu devrait étudier les données sur l'usage d'armes chimiques et seulement sur la base de cette enquête, faire des démarches ultérieures.

"Nous estimons que toute action doit reposer sur les résultats de l'enquête (sur l'usage d'armes chimiques en Syrie, ndlr), et que les décisions doivent être adoptées par le Conseil de sécurité des Nations unies. Toute démarche appelée à contourner le Conseil de sécurité peut avoir de sérieuses conséquences et déboucher sur une tragédie humanitaire encore plus grave", a averti le diplomate.

La situation en Syrie s'est aggravée le 21 août, date à laquelle certains médias hostiles au président Bachar el-Assad ont fait état de l'attaque chimique lancée par les troupes gouvernementales dans une banlieue de Damas. Selon les rebelles, cette attaque présumée pourrait avoir fait 1.300 morts. Des pays occidentaux, dont les Etats-Unis et la France, ont profité de cette information non confirmée pour appeler ouvertement à une intervention militaire en Syrie sans l'aval du Conseil de sécurité de l'Onu.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала