Asie du Nord-est: Moscou prône un système de sécurité collective

© RIA Novosti . Sergei Kuznetsov / Accéder à la base multimédiaMinistre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov
Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
La Russie envisage de ranimer la discussion sur la mise en place d'un système de sécurité collective dans l'Asie du nord-est, a déclaré lundi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, précisant que cette discussion devait s'inscrire dans le contexte de négociations à six sur le problème nucléaire de Pyongyang.

La Russie envisage de ranimer la discussion sur la mise en place d'un système de sécurité collective dans l'Asie du nord-est, a déclaré lundi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, précisant que cette discussion devait s'inscrire dans le contexte de négociations à six sur le problème nucléaire de Pyongyang.

"Un groupe de travail a été créé. La Russie en est le coordinateur. Nous utiliserons ce statut pour ranimer ces discussions", a indiqué M. Lavrov dans une intervention devant les professeurs et les étudiants de l'Institut des relations internationales de Moscou.

La Corée du Nord s'est proclamée puissance nucléaire en 2005 et a effectué des tests nucléaires en 2006 et 2009, suscitant une vague de protestations de la communauté internationale. Ce comportement de Pyongyang a contraint le Conseil de sécurité de l'ONU à décréter des sanctions à son encontre. 

Les négociations à six réunissant la Russie, la Chine, le Japon, les Etats-Unis et les deux Corées ont été lancées en 2003 en vue d'amener Pyongyang à abandonner ses programmes nucléaire et balistique. Elles ont été suspendues en 2009 sur fond de détérioration des relations entre les deux Etats coréens.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала