Syrie/intervention: Poutine surpris par le refus du parlement britannique

© RIA Novosti . Alexei Nickolskii / Accéder à la base multimédiaSyrie/intervention: Poutine surpris par le refus du parlement britannique
Syrie/intervention: Poutine surpris par le refus du parlement britannique - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
La décision du parlement britannique ayant rejeté les plans gouvernementaux d'opération militaire en Syrie a été une grande surprise, a reconnu devant les journalistes à Vladivostok (Extrême-Orient) le président russe Vladimir Poutine.

La décision du parlement britannique ayant rejeté les plans gouvernementaux d'opération militaire en Syrie a été une grande surprise, a reconnu samedi devant les journalistes à Vladivostok (Extrême-Orient) le président russe Vladimir Poutine.
 
"Pour moi, c'est une surprise absolue (…). Ces dernières années, nous nous sommes habitués à ce que toutes les décisions sont adoptées en Occident sans trop de discussions (…) conformément aux souhaits et à la position du principal partenaire, c'est-à-dire des Etats-Unis", a déclaré le chef de l'Etat.
 
Et d'avouer que la position des parlementaires britanniques le surprenait et étonnait à la fois.
 
"Cela signifie que même en Grande-Bretagne qui est le principal allié géopolitique des Etats-Unis, il y a des gens qui se guident sur les intérêts nationaux et le bon sens, qui tiennent à la souveraineté", a estimé M.Poutine.
 
Le parlement britannique a rejeté l'idée d'une intervention militaire contre la Syrie, et le premier ministre David Cameron, dont le gouvernement avait déjà lancé les préparatifs militaires a dû revenir sur son intention de soutenir une intervention militaire immédiate. L'opposition travailliste et les députés de son propre parti lui ont réclamé des "preuves convaincantes" de la responsabilité du régime de Bachar el-Assad dans l'attaque chimique dans une banlieue de Damas.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала