Syrie: Le Caire hostile à toute ingérence extérieure

S'abonnerTelegram
L'Egypte est hostile à l'idée d'une intervention étrangère dans le conflit syrien, a déclaré jeudi le ministre égyptien des Affaires étrangères Nabil Fahmy.

L'Egypte est hostile à l'idée d'une intervention étrangère dans le conflit syrien, a déclaré jeudi le ministre égyptien des Affaires étrangères Nabil Fahmy.

"L'Egypte ne participera à aucune frappe militaire contre la Syrie et s'y oppose avec force, conformément à sa position de principe contre toute intervention militaire étrangère dans ce pays", a annoncé le chef de la diplomatie égyptienne.

M.Fahmy a appelé la communauté internationale à trouver une solution politique à la crise syrienne tout en dénonçant les "répressions" menées par Damas "à l'encontre du peuple syrien".

La situation autour de la Syrie est entrée dans une phase critique le 21 août, lorsque certains médias ont fait état de l'emploi d'armes chimiques par les troupes fidèles au président Bachar el-Assad dans la région de Damas. Selon diverses estimations, cette attaque pourrait avoir fait entre 350 et 1.300 morts.

Certains pays occidentaux, dont les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France, ont profité de ces informations non confirmées pour appeler à une intervention militaire en Syrie sans aval du Conseil de sécurité de l'Onu.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала