L'Egypte accuse la Turquie d'ingérence et annule son exercice naval avec ce pays

S'abonnerTelegram
L'Egypte a annulé ses manœuvres navales avec la Turquie, prévues pour octobre prochain, en signe de protestation contre l'"ingérence flagrante" d'Ankara dans les affaires intérieures du pays, ont annoncé vendredi les médias internationaux.

L'Egypte a annulé ses manœuvres navales avec la Turquie, prévues pour octobre prochain, en signe de protestation contre l'"ingérence flagrante" d'Ankara dans les affaires intérieures du pays, ont annoncé vendredi les médias internationaux.

Selon le ministère égyptien des Affaires étrangères, cette décision traduit la "protestation contre les déclarations et les démarches inacceptables de la Turquie qui constituent une ingérence flagrante dans les affaires intérieures de l'Egypte".

En réaction au comportement d'Ankara, l'Egypte a rappelé son ambassadeur en Turquie. Cette dernière a répliqué en rappelant son ambassadeur au Caire.

La Turquie a vivement condamné la destitution du président Mohamed Morsi et gelé une série de protocoles et d'accords de coopération bilatérale avec l'Egypte.

Après avoir qualifié les événements en Egypte de "coup d'Etat militaire", Ankara a invité Le Caire à rétablir le président déchu dans ses fonctions.

Le premier ministre Recep Tayyip Erdogan a qualifié jeudi de "massacre" l'intervention des forces de l'ordre égyptiennes contre deux campements pro-Morsi et a appelé à convoquer d'urgence une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала