L'affaire Ioukos n'est pas politique, selon la CEDH

© RIA Novosti . Andrey Stenin / Accéder à la base multimédiaL'ex-PDG du groupe pétrolier russe Ioukos Mikhaïl Khodorkovski et son associé Platon Lebedev
L'ex-PDG du groupe pétrolier russe Ioukos Mikhaïl Khodorkovski et son associé Platon Lebedev - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a refusé de voir un motif politique dans les condamnations portées contre l'ex-PDG du groupe pétrolier russe Ioukos Mikhaïl Khodorkovski et son associé Platon Lebedev, qui purgent leur peine en Sibérie.

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a refusé de voir un motif politique dans les condamnations portées contre l'ex-PDG du groupe pétrolier russe Ioukos Mikhaïl Khodorkovski et son associé Platon Lebedev, qui purgent leur peine en Sibérie.

Dans son jugement rendu public jeudi, la justice de Strasbourg a qualifié de "fondées" les poursuites engagées à l'encontre des deux entrepreneurs, tout en jugeant "inéquitable" le procès lui-même.

La décision de transférer les détenus dans des colonies pénitentiaires éloignées, a, quant à elle, été reconnue par la CEDH comme une violation des droits des deux hommes d'affaires.

Mikhaïl Khodorkovski et son associé Platon Lebedev ont été arrêtés en 2003 et condamnés en 2005 à huit ans de prison ferme pour évasion fiscale. En décembre 2010, à l'issue d'un second procès intenté pour détournement de pétrole et blanchiment d'argent, cette peine a été portée à 14 ans. Le 24 mai 2011, après avoir examiné l'appel interjeté par les avocats des intéressés, la Cour municipale de Moscou l'a réduite à 13 ans. 

M.Khodorkovski a saisi la CEDH en 2006, un an après M.Lebedev.

De nombreux responsables politiques et analystes occidentaux considèrent que les procès contre MM Khodorkovski et Lebedev sont politiquement motivés, mais les autorités russes rejettent ces affirmations.

Amnesty International a reconnu en 2011 MM.Khodorkovski et Lebedev prisonniers de conscience après leur condamnation pour de nouveaux chefs d'accusation.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала