Syrie: plus de 100.000 morts depuis le début du conflit (OSDH)

Plus de 100.000 personnes, civils pour la plupart, ont été tuées en Syrie depuis le début de la révolte contre le régime du président Bachar el-Assad qui s'est ensuite transformée en une guerre civile, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Plus de 100.000 personnes, civils pour la plupart, ont été tuées en Syrie depuis le début de la révolte contre le régime du président Bachar el-Assad qui s'est ensuite transformée en une guerre civile, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

D'après l'Observatoire qui se base sur un large réseau de sources à travers la Syrie, on déplore au moins 100.191 morts, dont 36.661 civils, 18.072 rebelles et 25.407 membres des forces gouvernementales. Parmi les civils figurent 3.330 femmes et 5.144 enfants âgés de moins de 16 ans.

L'ONG basée à Londres recense en outre 2.571 corps non identifiés et affirme que le sort de plus de 10.000 détenus et celui de plusieurs centaines de soldats capturés par les rebelles reste inconnu.

Les médias occidentaux publient régulièrement des informations fournies par l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) basé à Londres. De son côté, le ministère russe des Affaires étrangères a plusieurs fois déclaré que le niveau de compétence de cette organisation laissait planer le doute sur la fiabilité de ses informations.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала