La nouvelle escadre russe en Méditerranée entame sa mission

© RIA Novosti . Vitaliy Ankov / Accéder à la base multimédiaGrand navire de lutte anti-sous-marine Admiral Panteleïev
Grand navire de lutte anti-sous-marine Admiral Panteleïev - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
La nouvelle escadre russe en Méditerranée a entamé sa mission le 1er juin dernier, a annoncé le chef d'Etat-major général des Forces armées russes et premier vice-ministre russe de la Défense Valeri Guerassimov.

La nouvelle escadre russe en Méditerranée a entamé sa mission le 1er juin dernier, a annoncé jeudi le chef d'Etat-major général des Forces armées russes et premier vice-ministre russe de la Défense Valeri Guerassimov.

"Nous avons déjà formé le groupement opérationnel qui a entamé sa mission en Méditerranée le 1er juin. L'escadre comprend actuellement seize bâtiments de surface et trois hélicoptères embarqués. La composition de l'escadre peut varier en fonction de la situation. L'état-major du groupement se trouve à bord du grand navire de lutte anti-sous-marine Admiral Panteleïev", a rapporté M.Guérassimov lors d'un duplex organisé pendant une visite du président russe Vladimir Poutine au poste de commandement central des Forces armées.

L'escadre procèdera prochainement à des tirs d'entraînement, selon lui.

Les navires de l'escadre ont formé quatre groupes tactiques dans les parties occidentale et orientale de la Méditerranée. Ils s'apprêtent à effectuer des entraînements au tir de missiles et d'artillerie et à faire des escales à Chypre, à Malte, en Syrie et dans d'autres pays de la région, a précisé le capitaine de vaisseau Iouri Zemski, commandant de l'escadre, qui se trouve à bord de l'Admiral Panteleïev.

"La nouvelle unité est également prête à accomplir d'autres missions qui pourraient lui être fixées en fonction de la situation dans la région", a indiqué le commandant Zemski.

Selon lui, la mission principale du nouveau groupement consiste à surveiller les activités des navires de guerre d'autres pays en Méditerranée, à assurer la présence militaire russe dans cette région et à garantir la sécurité des bateaux russes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала