Sonde russe Luna-Globe-1: le nombre d'équipements divisé par deux

S'abonnerTelegram
La sonde lunaire russe Luna-Globe-1, qui sera lancée en 2015, emportera deux fois moins d'équipements scientifiques que prévu, a annoncé vendredi Lev Zeleny, directeur de l'Institut des études spatiales de Moscou.

La sonde lunaire russe Luna-Globe-1, qui sera lancée en 2015, emportera deux fois moins d'équipements scientifiques que prévu, a annoncé vendredi Lev Zeleny, directeur de l'Institut des études spatiales de Moscou.

"Il nous restera à peu près la moitié des équipements initialement prévus, environ une quinzaine. Mais la charge utile de la sonde sera précisée dans deux mois", a indiqué le chercheur.

La Russie a décidé d'augmenter la fiabilité de ses sondes suite à l'accident de la sonde martienne Phobos Grunt en janvier 2012. Cela réduira la capacité d'emport des sondes spatiales russes. La sonde Luna-Globe-1 deviendra notamment moins lourde, le poids de sa charge utile sera réduit de 34 kg à 20 kg. Elle ne sera pas dotée d'une installation de forage, mais d'un appareil capable d'analyser les échantillons de sol et d'un bras manipulateur qui recueillera ces échantillons.

La sonde Phobos Grunt, qui devait se diriger vers Phobos, une lune de Mars, a chuté sur Terre à la mi-janvier 2012. Phobos Grunt utilisait les mêmes techniques que la future sonde Luna Globe qui sera la première à se poser sur la Lune. Luna-Globe étudiera la structure de la Lune et un cratère sur le pôle sud.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала