L'accord russo-américain d'adoption en vigueur jusqu'à 2014 (Moscou)

© RIA Novosti . Igor Zarembo / Accéder à la base multimédiaL'accord russo-américain d'adoption en vigueur jusqu'à 2014 (Moscou)
L'accord russo-américain d'adoption en vigueur jusqu'à 2014 (Moscou) - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
L'accord russo-américain sur la coopération en matière d'adoption restera en vigueur jusqu'à janvier 2014, a annoncé à Moscou le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov.

L'accord russo-américain sur la coopération en matière d'adoption restera en vigueur jusqu'à janvier 2014, a annoncé jeudi à Moscou le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov.

"L'accord est toujours en vigueur", il prendra fin début janvier 2014, a indiqué M.Peskov.

Le 1er janvier 2013, le ministère russe des Affaires étrangères a remis une note à l'ambassade des Etats-Unis à Moscou, informant les Etats-Unis de son intention de résilier l'accord.

L'accord "sera appliqué pendant un an après l'annonce par une partie signataire de son intention de le résilier", selon le document signé le 13 juillet 2011 à Washington après une série de scandales liés aux mauvais traitements infligés à des mineurs russes adoptés par des Américains.

Le président russe Vladimir Poutine a signé le 28 décembre 2012 la loi dite "Dima Iakovlev", qui interdit aux Américains et aux citoyens de pays violant les droits des Russes d'adopter des enfants russes. La "loi Dima Iakovlev" porte le nom d'un garçon russe de 2 ans mort pour avoir été oublié dans une voiture en pleine chaleur par son père adoptif américain. Ce dernier a été acquitté par un tribunal de Virginie.

La "loi Dima Iakovlev" est critiquée en Russie par des défenseurs des droits de l'Homme. Le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov s'est aussi prononcé contre la nouvelle loi, soulignant qu'elle privait la Russie de la possibilité de contrôler les conditions de vie des enfants russes adoptés aux Etats-Unis. Le texte a en outre été attaqué par le ministre de l'Education Dmitri Livanov et la vice-première ministre Olga Golodets.

Des ressortissants étrangers adoptent près de 3.400 enfants russes par an, selon le ministère russe de l'Education et de la Science. Près de 900 enfants par an sont notamment adoptés par des Américains et près de 300 par des Français. Au total, environ 47.000 petits Russes adoptés vivent aux Etats-Unis et environ 25.000 en France.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала