Gaza: une opération de haute précision (diplomatie israélienne)

S'abonnerTelegram
L'opération actuelle contre les activistes dans la bande de Gaza sera des plus précises et entraînant le moins de victimes parmi la population civile, a affirmé le porte-parole de la diplomatie israélienne, Paul Hirshon, dans une interview à la chaîne de télévision Russia Today (RT).

L'opération actuelle contre les activistes dans la bande de Gaza sera des plus précises et entraînant le moins de victimes parmi la population civile, a affirmé jeudi le porte-parole de la diplomatie israélienne, Paul Hirshon, dans une interview à la chaîne de télévision Russia Today (RT).

"Il s'agit de l'une des opérations les plus précises de toute l'histoire militaire contemporaine, d'un vrai travail d'orfèvre (…). Il y a, malheureusement, des victimes parmi les civils, mais beaucoup moins que parmi les activistes (…). Sur les onze Palestiniens tués, il y avait 7 terroristes. Trois civils israéliens ont également péri", a déclaré le diplomate.

Et d'ajouter que la part des victimes parmi les civils serait sans doute la même qu'à l'issue de l'opération "Plomb durci" en 2008.

 "Je tiens à rappeler qu'à l'époque les pertes parmi les civils par rapport aux militaires étaient les moindres de toute l'histoire - 29%. Je ne minimise pas l'horreur de la mort de toute personne, mais je constate que ces pertes étaient beaucoup moins graves qu'au cours de n'importe quelle autre campagne militaire du dernier centenaire. Je pense qu'il en sera ainsi cette fois également", a conclu M.Hirshon.

Répondant à des tirs massifs de roquettes de la part des activistes du Hamas, l'armée israélienne a lancé mercredi une opération d'envergure contre la bande de Gaza, baptisée Pilier de Défense. Tout a commencé par l'élimination ciblée du chef militaire du Hamas, Ahmad Jaabari. Les attaques aériennes, terrestres et navales visent des centaines de cibles sur le territoire de l'enclave palestinienne. Les bombardements ont déjà fait 13 morts côté palestinien, dont neuf activistes.

Selon les Forces de défense israéliennes (FDI), au cours des dernières 24 heures, des islamistes palestiniens ont tiré 133 roquettes contre les régions sud d'Israël. Des roquettes tirées depuis la bande de Gaza ont atteint entre autres les villes de Beer Sheva, d'Ashdod et d'Ashkelon, tuant trois civils.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала