USA "locomotive de la démocratie": vaine prétention (Moscou)

© RIA Novosti . Andrei Stenin / Accéder à la base multimédiaVice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov
Vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
La prétention des Etats-Unis à incarner la locomotive de la démocratie dans le monde n'est pas justifiée, ce pays ayant légalisé la torture au XXIème siècle, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

La prétention des Etats-Unis à incarner la locomotive de la démocratie dans le monde n'est pas justifiée, ce pays ayant légalisé la torture au XXIème siècle, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

"La prétention de Washington à occuper l'avant-poste des droits de l'homme et à être la locomotive de la démocratie est injustifiée. La façon dont les Etats-Unis, pays qui critique volontiers les autres, traitent les droits de l'Homme est loin d'être idéale et date parfois d'une autre époque. Contentons-nous de rappeler que les Etats-Unis sont le seul pays à avoir légalisé la torture (…) au XXIème siècle", a-t-il expliqué.

M. Riabkov a précisé que sous George W. Bush, la torture à l'encontre des personnes soupçonnées de terrorisme avait cessé d'être une violation des lois pour devenir une pratique judicaire.

"Sous la bannière de la lutte contre le terrorisme, la Maison Blanche et le département de la Justice ont autorisé l'obtention de témoignages à l'aide de moyens tels que la privation prolongée de sommeil, la détention sans vêtements chauds dans une cellule froide, l'enfermement dans une caisse étroite avec des insectes, la noyade simulée. Ces mesures ont été pratiquées dans des prisons de la CIA implantées dans une série de pays", a conclu le vice-ministre.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала