Bombes à sous-munitions russes en Syrie: pas de preuves selon Moscou

S'abonnerTelegram
Les informations sur l'utilisation de bombes à sous-munitions russes en Syrie ne peuvent pas être confirmées, a déclaré lundi à Luxembourg le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Les informations sur l'utilisation de bombes à sous-munitions russes en Syrie ne peuvent pas être confirmées, a déclaré lundi à Luxembourg le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

"Ce n'est pas confirmé. A présent, il y a beaucoup d'armes [au Proche-Orient], elles sont livrées en grandes quantités à la Syrie et à d'autres pays de la région", a fait savoir le chef de la diplomatie russe aux journalistes.

"La géographie de l'internationalisation de ce conflit est suffisamment vaste et les armes y sont présentes en abondance", a poursuivi M.Lavrov avant d'ajouter qu'il était difficile d'établir qui y livrait des armements et des munitions, d'où elles provenaient et comment elles étaient livrées.

Ces propos du chef de la diplomatie russe font suite à la récente déclaration de l'organisation humanitaire américaine Human Rights Watch, selon laquelle les troupes gouvernementales syriennes utiliseraient des bombes à sous-munitions de fabrication soviétique contre la population.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала