Avion syrien intercepté: Moscou attend des explications d'Ankara

S'abonnerTelegram
La Russie attend que la Turquie expose les raisons pour lesquelles ses diplomates n'avaient pas été autorisés à contacter les ressortissants russes à bord d'un avion syrien se rendant de Moscou à Damas et intercepté par Ankara, a annoncé vendredi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

La Russie attend que la Turquie expose les raisons pour lesquelles ses diplomates n'avaient pas été autorisés à contacter les ressortissants russes à bord d'un avion syrien se rendant de Moscou à Damas et intercepté par Ankara, a annoncé vendredi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

"Nous attendons une réponse officielle à notre demande adressée à la Turquie sur les raisons du refus d'accès de nos diplomates aux ressortissants russes à bord", a déclaré le ministre à l'issue d'une réunion du président russe Vladimir Poutine avec les membres du Conseil de sécurité de Russie.

Des chasseurs F-16 turcs ont contraint mercredi un avion de ligne syrien Airbus A-320 (numéro de bord SRY442) reliant Moscou à Damas à atterrir à l'aéroport d'Ankara-Esenboga pour un contrôle de sécurité. Trente-cinq personnes dont 17 Russes, y compris des enfants, se trouvaient à bord de l'appareil. Le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que l'avion transportait un fret militaire. L'avion a pu repartir le lendemain après qu'une partie de la cargaison a été confisquée.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала