Syrie/conflit: l'Onu appelle toutes les parties à négocier

S'abonnerTelegram
Les autorités syriennes et les représentants de l'opposition doivent renoncer à la violence et se mettre à la table des négociations, a déclaré jeudi devant les journalistes à Moscou le président du Comité contre le terrorisme (CCT) du Conseil de sécurité de l'Onu Hardeep Singh Puri (Inde).

Les autorités syriennes et les représentants de l'opposition doivent renoncer à la violence et se mettre à la table des négociations, a déclaré jeudi devant les journalistes à Moscou le président du Comité contre le terrorisme (CCT) du Conseil de sécurité de l'Onu Hardeep Singh Puri (Inde).

"Toutes les parties en Syrie doivent renoncer à la violence et se mettre à la table des négociations (…). Il est nécessaire de condamner ce qui se passe en Syrie", a indiqué l'ambassadeur indien, arrivé dans la capitale russe pour participer à une conférence de représentants de services spéciaux de différends pays.

Et d'ajouter que la situation en Syrie suscitait de sérieuses divergences parmi les membres permanents du Conseil de sécurité de l'Onu.

Depuis mars 2011, la Syrie est déchirée par un conflit armé entre les troupes gouvernementales et les groupes armés de l'opposition, ayant fait, selon l'Onu, plus de 20.000 morts. Les autorités syriennes déclarent avoir affaire aux rebelles armés et financés depuis l'étranger.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала