Syrie: Hollande plaide en faveur d'un gouvernement d'opposition (TV)

S'abonnerTelegram
La création d'un gouvernement provisoire de l'opposition en Syrie doit persuader la Russie et la Chine de soutenir le départ du président syrien Bachar el-Assad, a estimé jeudi le président français François Hollande, en visite en Espagne.

La création d'un gouvernement provisoire de l'opposition en Syrie doit persuader la Russie et la Chine de soutenir le départ du président syrien Bachar el-Assad, a estimé jeudi le président français François Hollande, en visite en Espagne.

M.Hollande a déclaré lors d'une conférence de presse conjointe avec le premier ministre espagnol Mariano Rajoy, retransmise par les chaînes de télévision françaises, que la formation d'un gouvernement provisoire d'opposition serait l'une de conditions qui permettraient de persuader la Russie et la Chine que le départ d'Assad ne mènerait pas au chaos, et que toutes les minorités seraient représentées.

Lors d'un discours tenu auparavant, à l'occasion de la conférence des ambassadeurs de France à Paris, le président français a notamment demandé aux partis d'opposition syriens de constituer un gouvernement que la France reconnaîtrait,

"La France demande à l'opposition syrienne de constituer un gouvernement provisoire, inclusif et représentatif, qui puisse devenir le représentant légitime de la nouvelle Syrie (...) et la France reconnaîtra le gouvernement provisoire de la nouvelle Syrie dès qu'il aura été formé", a-t-il dit.

Depuis la mi-mars 2011, la Syrie est secouée par un puissant mouvement de contestation du régime en place. Les pays occidentaux cherchent à obtenir le départ du président Assad afin de mettre fin aux hostilités qui ont déjà fait environ 20.000 morts, selon l'opposition et des ONG, alors que Damas ne fait état que de 8.000 victimes. La Russie et la Chine craignent qu'une ingérence extérieure en Syrie ne détruise l'Etat syrien et n'étende encore plus le conflit. Aussi, Moscou et Pékin ont-ils opposé leur véto à toutes les résolutions du Conseil de sécurité qui pourraient avaliser une action militaire.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала