Syrie: les rebelles affirment avoir tué un général russe

Des combattants de l'Armée syrienne libre (ASL; opposition) affirment avoir tué le général russe Vladimir Kodjiev, rapporte mercredi la chaîne Al Arabiya citant un communiqué de l'ASL.

Des combattants de l'Armée syrienne libre (ASL; opposition) affirment avoir tué le général russe Vladimir Kodjiev, rapporte mercredi la chaîne Al Arabiya citant un communiqué de l'ASL.

En guise de preuve, la chaîne diffuse des images de pièces d'identité du général, auquel les opposants attribuent le poste de conseiller du ministre syrien de la Défense.

En outre, les rebelles affirment avoir tué l'interprète du général Ahmed Aiq et s'être emparés de cartes et de certains documents concernant l'opposition anti-Assad et l'Armée syrienne libre.

D'après une source au sein du ministère russe de la Défense contactée par RIA Novosti, il n'y a pas de "général Kodjiev" dans les rangs de l'armée russe.

Selon l'interlocuteur de l'agence, il pourrait s'agir d'un officier russe en retraite ou d'un originaire de l'une des ex-républiques soviétiques.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала