Syrie: Paris veut une résolution de l'ONU

S'abonnerTelegram
Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius estime que tous les pays ayant signé l'accord de Genève sur la Syrie devraient soutenir des sanctions de l'ONU suite au non-respect de ce document.

Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius estime que tous les pays ayant signé l'accord de Genève sur la Syrie devraient soutenir des sanctions de l'ONU suite au non-respect de ce document.

Selon M. Fabius, bien que ce texte, signé par tous les membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, constitue un pas en avant, il n'est pas en mesure de régler la crise syrienne. Le chef de la diplomatie française estime qu'il est nécessaire de lier l'application de l'accord de Genève au chapitre VII de la Charte des Nations unies.

Ce chapitre intitulé "Action en cas de menace contre la paix, de rupture de la paix et d'acte d'agression" prévoit l'instauration de sanctions ou le recours à la force armée afin de maintenir ou de rétablir la sécurité internationale.

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a auparavant déclaré que la Russie n'approuverait pas au Conseil de sécurité de l'ONU une résolution visant à contraindre la Syrie à la paix.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала