L'Eurogroupe hostile à une sortie de la Grèce

S'abonnerTelegram
Les ministres des Finances de la zone euro n'ont pas évoqué une éventuelle sortie de la Grèce, a annoncé lundi le président de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker lors d'une conférence de presse.

Les ministres des Finances de la zone euro n'ont pas évoqué une éventuelle sortie de la Grèce, a annoncé lundi le président de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker lors d'une conférence de presse.

"Notre volonté la plus inébranlable, c'est de maintenir la Grèce dans la zone euro. Nous ferons tout ce qui est possible pour arriver à cette fin (…) La sortie de la Grèce de l'euro n'a pas été l'objet de notre débat", a déclaré M.Juncker au terme d'une réunion des ministres des Finances de la zone euro.

La Grèce est frappée par une grave crise et les responsables de différents niveaux évoquent de plus en plus ouvertement une sortie du pays de la zone euro. Aucun gouvernement de coalition n'a pu être formé suite aux législatives de dimanche 6 mai. Des consultations reprendront mardi. En vertu de la constitution, un gouvernement de salut public doit être formé avant jeudi, faute de quoi de nouvelles élections seront convoquées.

L'incertitude politique pourrait empêcher la Grèce de respecter ses engagements envers l'Union européenne et le Fonds monétaire international. Selon l'agence de notation Fitch, l'ensemble des notes souveraines des pays de la zone euro seront en danger en cas de sortie de la Grèce.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала