Bouclier: la Chine plus vulnérable que la Russie (Moscou)

© Sputnik . Mikhail Fomichev / Accéder à la base multimédiaBouclier: la Chine plus vulnérable que la Russie (Moscou)
Bouclier: la Chine plus vulnérable que la Russie (Moscou) - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le système de défense antimissile en cours d'implantation en Europe pourrait neutraliser le potentiel nucléaire de la Chine bien avant celui de la Russie, a annoncé jeudi Sergueï Kochelev, chef de la Direction principale du ministère russe de la Défense en charge de la coopération militaire internationale.

Le système de défense antimissile en cours d'implantation en Europe pourrait neutraliser le potentiel nucléaire de la Chine bien avant celui de la Russie, a annoncé jeudi Sergueï Kochelev, chef de la Direction principale du ministère russe de la Défense en charge de la coopération militaire internationale.

"La capacité nucléaire chinoise sera rendue inefficace bien avant le potentiel nucléaire russe. Les possibilités de la Chine sont beaucoup moins importantes", a déclaré M. Kochelev lors de la conférence sur la défense antimissile à Moscou, précisant qu'il parlait du nombre de missiles et d'ogives en service dans l'armée chinoise.

Pékin est pleinement conscient de ce facteur, estime le responsable du ministère de la Défense. "Or, les Chinois appliquent visiblement une autre stratégie de sécurité nationale et sont les seuls à pouvoir la commenter", a-t-il indiqué.

M. Kochelev a rappelé qu'aux termes du Traité START III, la Russie est autorisée à posséder un maximum de 1.500 ogives et 800 lanceurs. 

L'expert a dans le même temps souligné que le facteur chinois jouait un rôle important dans la mise en place du système de défense antimissile en Europe.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала