Syrie: Moscou met en garde contre les "forces extérieures"

© RIA Novosti . Valeriy Melnikov / Accéder à la base multimédiaSergueï Lavrov
Sergueï Lavrov - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a mis en garde mardi contre toute tentative émanant de "forces extérieures" visant à torpiller les efforts du Conseil de sécurité de l'Onu sur la Syrie, et appelé à faire primer les intérêts du peuple.

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a mis en garde mardi contre toute tentative émanant de "forces extérieures" visant à torpiller les efforts du Conseil de sécurité de l'Onu sur la Syrie, et appelé à faire primer les intérêts du peuple.

"Certains Etats et des forces extérieures au pays ne veulent pas le succès des efforts déployés actuellement par le Conseil de sécurité de l'Onu", a-t-il déclaré à Moscou à l'issue d'une rencontre avec son homologue abkhaz.

"J'espère que tous ceux dont quelque chose dépend agiront en fonction des intérêts du peuple syrien, et non en fonction de leurs ambitions politiques", a souligné M.Lavrov lors d'une conférence de presse.

Toutefois, le ministre russe s'est abstenu de préciser de quels pays il s'agissait.

Selon lui, ces forces "tentent de substituer le Conseil de sécurité par des formations non-officielles, dont les "Amis de la Syrie" (…) et incitent l'opposition syrienne à ne pas coopérer avec le gouvernement pour instaurer un dialogue ou une trêve".

Depuis plus d'un an, la Syrie est secouée par un mouvement de contestation du régime de Bachar el-Assad. Selon les estimations de l'Onu, le nombre total des victimes de la confrontation armée y aurait déjà dépassé 9.000 personnes. Damas indique pour sa part que plus de 2.500 policiers et soldats syriens, ainsi que plus de 3.200 civils, ont été tués dans les affrontements contre des bandits financés de l'étranger.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала