Pacte budgétaire/UE: Prague confirme son refus

S'abonnerTelegram
Le gouvernement tchèque a confirmé son refus d'adhérer au nouveau pacte budgétaire européen, a déclaré le premier ministre tchèque Petr Necas cité par l'agence de presse CTK.

Le gouvernement tchèque a confirmé son refus d'adhérer au nouveau pacte budgétaire européen, a déclaré le premier ministre tchèque Petr Necas cité par l'agence de presse CTK.

"Le gouvernement a décidé que lors du sommet de l'UE, la République tchèque n'apposerait pas sa signature à l'accord fiscal européen", a annoncé le premier ministre.

Des divisions au sein de la coalition gouvernementale ont empêché de trouver un accord sur ce problème, a-t-il ajouté.

La signature d'un traité de stabilité renforçant la discipline budgétaire a été proposée lors d'un sommet qui s'est déroulé en décembre 2011. L'initiative a été soutenue le 30 janvier à Bruxelles par 25 des 27 membres de l'Union.

Londres a également refusé d'adhérer au pacte.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала