Pétrole: l'Iran dément la suspension des livraisons à six pays de l'UE

S'abonnerTelegram
Le ministère iranien du Pétrole a démenti les informations de certains médias nationaux sur la suspension des livraisons de brut à six pays européens, rapportent certains médias internationaux.

Le ministère iranien du Pétrole a démenti mercredi les informations de certains médias nationaux sur la suspension des livraisons de brut à six pays européens, rapportent certains médias internationaux.

"Nous démentons ces informations (…) Si une telle décision avait été adoptée, elle aurait été annoncée par le Conseil suprême national de sécurité d'Iran (CSNS)", a déclaré aux journalistes un porte-parole du ministère.

La chaîne de télévision iranienne Press TV a annoncé mercredi qu'en riposte aux sanctions de l'Union européenne, Téhéran allait suspendre ses livraisons de pétrole à six pays européens, à savoir la France, l'Italie, l'Espagne, la Grèce, le Portugal et les Pays-Bas.

Le 23 janvier dernier, le Conseil de l'Union européenne a approuvé l'adoption d'un embargo sur les livraisons de brut iranien, afin d'obliger Téhéran de coopérer avec la communauté internationale sur son programme nucléaire controversé. Les pays de l'UE doivent cesser d'importer du pétrole iranien avant le 1er juillet prochain.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала