Syrie: Moscou et Pékin bloquent une résolution à l'Onu

S'abonnerTelegram
La Russie et la Chine, pays détenteurs du droit de véto au Conseil de sécurité de l'Onu ont bloqué ce samedi l'adoption de la résolution sur la Syrie.

La Russie et la Chine, pays détenteurs du droit de véto au Conseil de sécurité de l'Onu, ont bloqué ce samedi l'adoption de la résolution sur la Syrie.

Des 15 pays membres du Conseil de sécurité 13 ont voté en sa faveur.

Le projet de la résolution dont le texte a été approuvé le 2 février appelait, selon ses auteurs, à mettre fin à l'effusion du sang en Syrie.

En octobre 2011, l'Occident avait déjà tenté d'adopter un projet de résolution sur la Syrie prévoyant des sanctions contre les autorités syriennes. Moscou et Pékin ont alors également usé de leur droit de véto pour bloquer l'adoption du document.

Depuis la mi-mars 2011, la Syrie est secouée par un mouvement de contestation du régime en place. Selon l'Onu, les troubles ont déjà fait plus de 5.000 morts. Damas dément ce chiffre et affirme que le pays est en proie à des bandes armées financées depuis l'étranger.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала