Libye: les autorités reconnaissent des violations des droits de prisonniers

S'abonnerTelegram
Les autorités libyennes ont reconnu "certaines violations des droits des prisonniers détenus par les révolutionnaires", rapportent mercredi les médias arabes citant le ministre libyen de l'Intérieur Fouzi Abdelali.

Les autorités libyennes ont reconnu "certaines violations des droits des prisonniers détenus par les révolutionnaires", rapportent mercredi les médias arabes citant le ministre libyen de l'Intérieur Fouzi Abdelali.

Le responsable a cependant précisé que les abus à l'égard des prisonniers ne constituaient pas des actes intentionnels et qu'il ne s'agissait que de cas isolés de maltraitance de certains partisans de l'ancien régime.

Selon le ministre, de tels abus ont été possible en raison de l'"absence du pouvoir de l'État" dans certaines régions. M.Abdelali a néanmoins assuré que le nouveau ministère "fera tout son possible" pour faire cesser toute maltraitance à l'avenir.

La semaine dernière, l'Onu a publié un rapport faisant état de plusieurs violations des droits de l'homme en Libye. Le document a notamment relaté que certains prisonniers détenus dans le pays étaient soumis à la torture et à de mauvais traitements.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала