Iran/nucléaire: le parlement veut "revoir la coopération" avec l'AIEA

S'abonnerTelegram
Le parlement iranien veut "revoir la coopération" de Téhéran avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) en raison de "l'hostilité" de son dernier rapport sur l'Iran, a annoncé dimanche le président du parlement, Ali Larijani, cité par les médias locaux.

Le parlement iranien veut "revoir la coopération" de Téhéran avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) en raison de "l'hostilité" de son dernier rapport sur l'Iran, a annoncé dimanche le président du parlement, Ali Larijani, cité par les médias locaux.

"Le Parlement considère que la position de l'AIEA (dans son dernier rapport) s'apparente à de l'hostilité et obéit aux ordres de l'Amérique et du régime sioniste", a affirmé M. Larijani en intervenant devant les députés.

"Il considère nécessaire de revoir la coopération (de l'Iran) avec l'agence, qui a prouvé que la coopération ou l'absence de coopération (de la part de l'Iran, ndlr) n'a aucun effet sur les décisions, non-professionnelles" de l'AIEA, a ajouté le président du Parlement.

Les Etats-Unis et certains autres pays reprochent à l'Iran de vouloir se doter de l'arme nucléaire sous couvert d'un programme nucléaire civil. Téhéran rejette ces accusations, affirmant que ses recherches nucléaires ont pour seul objectif de satisfaire les besoins du pays en électricité.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала