Libye: Poutine insiste sur un règlement politique

La crise libyenne a besoin d'une solution politique et non militaire, a déclaré le premier ministre russe Vladimir Poutine, en visite dans un camp de jeunes près du lac Seliger, dans la région russe de Tver.

La crise libyenne a besoin d'une solution politique et non militaire, a déclaré lundi le premier ministre russe Vladimir Poutine, en visite dans un camp de jeunes près du lac Seliger, dans la région russe de Tver.

"Je voudrais que les pays qui ont accumulé beaucoup d'armes les utilisent comme un instrument de dissuasion au lieu d'en faire usage où bon leur semble. L'emploi de la force ne permet pas de régler les crises, il faut lancer des processus politiques", a indiqué M.Poutine.

Le premier ministre a dit ne pas comprendre l'intention déclarée par l'OTAN d'aller "jusqu'au bout en Libye". "Ils ont annoncé qu'ils iraient jusqu'au bout, mais ce n'est pas très clair, le mandat de l'ONU ne permet pas de mener une guerre contre quelqu'un pour le vaincre, ce mandat autorise à protéger les civils contre les frappes aériennes d'une partie en conflit", a expliqué M.Poutine.

La Libye est le théâtre d'une confrontation armée entre les insurgés et les troupes du colonel Kadhafi depuis février dernier. Une opération militaire internationale se déroule dans ce pays depuis le 19 mars. Elle a débuté deux jours après l'adoption par le Conseil de sécurité de l'ONU de la résolution 1973 appelée à protéger les civils libyens contre les troupes fidèles à Kadhafi et autorisant le recours à la force à cet effet.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала