Libye: l'Union africaine fustige la France pour avoir armé la rébellion

S'abonnerTelegram
Le président de la Commission de l'Union africaine, Jean Ping, a exprimé ses préoccupations face aux actions des militaires français qui fournissent des armes aux insurgés libyens, rapporte jeudi la chaîne britannique BBC.

Le président de la Commission de l'Union africaine, Jean Ping, a exprimé ses préoccupations face aux actions des militaires français qui fournissent des armes aux insurgés libyens, rapporte jeudi la chaîne britannique BBC.

"Il existe le risque d'une guerre civile, le risque d'une partition de l'Etat, le risque d'une "somalisation" du pays, le risque de prolifération des armes en lien avec le terrorisme", a annoncé M.Ping.

Précédemment, le quotidien français Le Figaro a rapporté que la France avait livré clandestinement des armes aux tribus berbères vivant dans les montagnes au sud de Tripoli. Selon le journal, l'état-major français a confirmé le parachutage "d'armes légères et de munitions" aux rebelles libyens.

Selon le colonel Thierry Burkhard, ces "moyens d'autodéfense" ont été largués début juin sur la région du djebel Nefoussa.

M.Ping estime que les actions de la France risquent d'amener la Libye à une situation similaire à celle qui s'est créée dans un autre pays africain, la Somalie, qui n'existe plus en tant qu'Etat unifié depuis la chute du régime dictatorial de Mohamed Siad Barre en 1991.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала