Armes chimiques: la destruction des stocks russes prolongée de trois ans

© Photo U.S. ArmyDestruction des armes chimiques. Archives
Destruction des armes chimiques. Archives  - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
La Russie a prolongé de trois ans, jusqu'au 31 décembre 2015, le programme de destruction de ses stocks d'armes chimiques, a annoncé Konstantin Kossatchev, président de la Commission pour les Affaires internationales de la Douma (chambre basse du parlement russe).

La Russie a prolongé de trois ans, jusqu'au 31 décembre 2015, le  programme de destruction de ses stocks d'armes chimiques, a annoncé jeudi Konstantin Kossatchev, président de la Commission pour les Affaires internationales de la Douma (chambre basse du parlement russe).

Le parlementaire a rappelé que la Russie aurait dû détruire la totalité de ses stocks d'armes chimiques vers le 29 avril 2012, mais au 30 mai dernier, rien que 20.000 des 40.000 tonnes de substances toxiques, soit 50%, avaient été liquidées.

Selon M.Kossatchev, c'est la crise financière qui a entravé la mise en œuvre du programme, en retardant tout le processus de 2 à 3 ans.

Néanmoins, a-t-il indiqué, cela n'entraînera aucune sanction internationale, la Russie n'étant pas le seul Etat des 188 participants à la Convention sur l'interdiction des armes chimiques qui n'arrive pas à remplir à temps son programme de destruction des armes chimiques.

"Les Etats-Unis, deuxième puissance mondiale pour les stocks d'armes chimiques, ont également repoussé la mise en application de leurs engagements jusqu'à 2021", a signalé M.Kossatchev.

Et de préciser qu'à ce jour, les Américains avaient détruit environ 90% de leurs stocks d'armes chimiques.

La Convention multilatérale sur l'interdiction des armes chimiques a été signée le 13 janvier 1993 à Paris et ratifiée par Moscou en 1997.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала