La famille Moubarak dément les accusations de corruption

© RIA NovostiHosni Moubarrak
Hosni Moubarrak  - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
La famille de l'ex-président égyptien Hosni Moubarrak a démenti jeudi les informations émanant de plusieurs médias, selon lesquelles l'ancienne première dame, Susanne Moubarak et ses fils Alaa et Gamal, possédaient des comptes bancaires évalués à plusieurs millions de dollars en Egypte.

La famille de l'ex-président égyptien Hosni Moubarrak a démenti jeudi les informations émanant de plusieurs médias, selon lesquelles l'ancienne première dame, Susanne Moubarak et ses fils Alaa et Gamal, possédaient des comptes bancaires évalués à plusieurs millions de dollars en Egypte.

"La famille (de l'ex-président - ndlr) fait face depuis quelques temps à de nombreuses tentatives de compromettre sa réputation et de falsifier la façon dont l'ancien chef de l'Etat a gouverné", lit-on dans la lettre ouverte de l'avocat d'Hosni Moubarak, publié jeudi par le journal Al-Masry Al-Youm.

L'avocat de l'ancien leader égyptien a indiqué que des données sur ses comptes bancaires et ceux de ses proches avaient été publiées dans les médias sans aucune vérification. D'autant plus que tous les comptes du raïs ont été gelés immédiatement après sa démission, a expliqué l'intéressé.

Le ministère égyptien des Affaires étrangères avait de son côté transmis aux ambassades du pays la demande officielle de geler les actifs de l'ex-président et de ses proches à l'étranger.

Lundi dernier, le procureur général égyptien Abdel Maguid Mahmoud a décidé d'interdire à l'ex-président et à ses proches de quitter le pays. Le parquet général a également gelé tous les avoirs de la famille Moubarak.

Après la démission de Hosni Moubarrak, plusieurs médias ont rapporté que la famille de l'ex président possédait des milliards de dollars sur des comptes bancaires à l'étranger. Les opposants au régime ont organisé des manifestations pour réclamer une expropriation.

Hosni Moubarak a démissionné le 11 février dernier au terme de 18 jours de manifestations sanglantes. Le raïs et sa famille se trouvent actuellement dans la
résidence présidentielle à Charm-El-Cheikh.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала