Affaire Khodorkovski: se replonger dans les années 1990 pour mieux comprendre

© RIA NovostiMikhaïl Khodorkovski et son associé Platon Lebedev
Mikhaïl Khodorkovski et son associé Platon Lebedev - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Il n'est possible de comprendre l'affaire Khodorkovski qu'en se replongeant dans la Russie des années 1990, a estimé lundi le parlementaire européen Pino Arlacchi, directeur exécutif du Bureau des Nations Unies pour le contrôle des drogues et la prévention du crime (BCDPC) lors d'un point de presse à RIA Novosti.

Il n'est possible de comprendre l'affaire Khodorkovski qu'en se replongeant dans la Russie des années 1990, a estimé  lundi le parlementaire européen Pino Arlacchi, directeur exécutif du Bureau des Nations Unies pour le contrôle des drogues et la prévention du crime (BCDPC) lors d'un point de presse à RIA Novosti.

"Il est impossible de comprendre l'affaire Khodorkovski sans tenir compte de la Russie des années 1990. A cette époque, la Russie était un Etat mafieux, contrôlé par un petit groupe d'oligarques qui tenait le gouvernement sous sa coupe… A cette époque, des richesses énormes ont été volées à la population", a indiqué l'expert italien.

Selon lui, à cette époque, la Russie était le plus important centre de blanchiment d'argent, des dizaines de milliards de roubles ont été transférés à l'étranger.

"Les monopolistes et les oligarques russes qui se sont emparés des biens de l'Etat constituaient un côté de la médaille, l'autre étant représenté par des banques américaines, suisses et britanniques qui ont dissimulé les bénéfices générés par les actions des oligarques. Aussi, est-il impossible de comprendre l'affaire Khodorkovski sans se replonger dans les années 1990 et obtenir des informations concrètes sur cette période", a ajouté M.Arlacchi.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала